Découvrez et testez tous les jeux vidéo et créations vidéoludiques réalisés lors de nos ateliers et animations jeunes publics ou dans le cadre de nos modules de formation en médiation culturelle numérique. Scénarisé à partir d’un travail de débat et de réflexion en groupe sur un thème de société, chaque jeu sert de support de sensibilisation tant pour son concepteur ou sa conceptrice que pour celui ou celle qui y joue. L’ensemble de nos jeux font appel à des logiciels sans codage.

Une migrante à Bruxelles

Suis l'histoire d'une jeune migrante et aide-la à surmonter les obstacles pour qu'elle puisse obtenir une situation en Belgique. Un jeu vidéo créé avec les jeunes de la MDE Pôle Nord.

Max Apocalypse

Max est un jeune garçon qui n'a qu'un seul bras. Son univers est infesté de zombies et il doit essayer de les tuer pour survivre. Ce jeu a été réalisé par Kaoutar, Imran, Anissa, Oudeifa, Aya et Amin lors des ateliers Insert+ à la Maison des Enfants Symphonie. Les ateliers avaient pour objectif de sensibiliser les jeunes aux handicaps moteurs.

Esphandi

Raven est une jeune astronaute qui a malheureusement perdu ses jambes lors d'un accident de fusée causé par Starfire.Aide Raven à combattre Starfire et rentrer sur sa planète. Ce jeu a été réalisé par Lina, Salima, Bilal, Yasmin, Lina, et Yasmina lors des ateliers Insert+ à la Maison des Enfants Symphonie. Ces ateliers avaient pour objectifs de sensibiliser les jeunes aux handicaps moteurs.

Immersion

Sur le temps d'une journée, prenez la place d'une femme et confrontez-vous aux inégalités liées aux tâches ménagères. Passer le balai, faire la vaisselle, autant de tâches habituellement associées aux femmes que vous devrez accomplir.

Bangladesh

Incarnez Shourav Uddin, le nouveau président du Bangladesh. Après avoir renégocié les contrats avec les sociétés étrangères qui pillaient ses ressources, aidez le président à faire face aux nombreuses catastrophes qui guettent l'un des pays les plus fragiles face aux dérèglements climatiques.

Congo 1949

« MémoLab » est un projet créé avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le cadre des initiatives du décret relatif à la transmission de la mémoire. Le projet se destine à des jeunes entre 14 et 18 ans et se constitue d'un cycle de 5 séances de 2 heures chacune. Cinq classes de trois écoles secondaires de Bruxelles ont participé aux ateliers entre septembre et décembre 2021 : Athénée Royal Toots Thielemans (Molenbeek) ; Campus St Jean (Molenbeek) ; Athénée Royal d’Uccle 1.

Le projet a pour but d’offrir une occasion de développer la connaissance de différents contextes historico-géographiques et de faciliter la transmission des témoignages d’enfants victimes de crimes contre l’humanité. De plus, le projet se propose de stimuler une réflexion critique autour des concepts de la mémoire, de l’enfance et du conflit, ainsi que l’utilisation d’outils numériques, des sources audio-visuelles et des techniques d’écriture créative.

Les méthodes utilisées comprenaient des animations de groupe et une introduction au monde des jeux vidéo narratifs à travers le programme « Twine » . Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des travaux finaux réalisés au cours du projet, sous la forme d'histoires interactives de type « livre dont vous êtes le héros » (une par classe).

Une des histoires peut être « jouée » directement sur le site, tandis que les autres peuvent être téléchargées gratuitement au format html et lues dans tout navigateur.

Les travaux des deux classes du Campus de Saint-Jean ont principalement suivi les histoires de vie de mineurs dans des contextes de guerre contemporaine (par exemple, en Irak et en Palestine). À l'Athénée Royal Toots Thielemans, nous sommes partis des témoignages d'enfants soldats recueillis par Amnesty International, comme point de départ pour imaginer des scénarios fantastiques de détournement de la guerre.

Les productions des deux classes de l'Athénée Royal d’Uccle 1 ne sont pas définitives, mais font partie d'un projet plus vaste visant à créer un livre dont tu es le héros mêlant différents contextes historiques et géographiques. L'une des deux histoires met en scène un enfant à l'époque du Congo colonial, tandis que l'autre raconte l'expérience d'enfants kidnappés par des narcotrafiquants en Colombie.

Bonne lecture !

Ce projet est réalisé avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Colombie

« MémoLab » est un projet créé avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le cadre des initiatives du décret relatif à la transmission de la mémoire. Le projet se destine à des jeunes entre 14 et 18 ans et se constitue d'un cycle de 5 séances de 2 heures chacune. Cinq classes de trois écoles secondaires de Bruxelles ont participé aux ateliers entre septembre et décembre 2021 : Athénée Royal Toots Thielemans (Molenbeek) ; Campus St Jean (Molenbeek) ; Athénée Royal d’Uccle 1.

Le projet a pour but d’offrir une occasion de développer la connaissance de différents contextes historico-géographiques et de faciliter la transmission des témoignages d’enfants victimes de crimes contre l’humanité. De plus, le projet se propose de stimuler une réflexion critique autour des concepts de la mémoire, de l’enfance et du conflit, ainsi que l’utilisation d’outils numériques, des sources audio-visuelles et des techniques d’écriture créative.

Les méthodes utilisées comprenaient des animations de groupe et une introduction au monde des jeux vidéo narratifs à travers le programme « Twine » . Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des travaux finaux réalisés au cours du projet, sous la forme d'histoires interactives de type « livre dont vous êtes le héros » (une par classe).

Une des histoires peut être « jouée » directement sur le site, tandis que les autres peuvent être téléchargées gratuitement au format html et lues dans tout navigateur.

Les travaux des deux classes du Campus de Saint-Jean ont principalement suivi les histoires de vie de mineurs dans des contextes de guerre contemporaine (par exemple, en Irak et en Palestine). À l'Athénée Royal Toots Thielemans, nous sommes partis des témoignages d'enfants soldats recueillis par Amnesty International, comme point de départ pour imaginer des scénarios fantastiques de détournement de la guerre.

Les productions des deux classes de l'Athénée Royal d’Uccle 1 ne sont pas définitives, mais font partie d'un projet plus vaste visant à créer un livre dont tu es le héros mêlant différents contextes historiques et géographiques. L'une des deux histoires met en scène un enfant à l'époque du Congo colonial, tandis que l'autre raconte l'expérience d'enfants kidnappés par des narcotrafiquants en Colombie.

Bonne lecture !

Ce projet est réalisé avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

La difficulté de la vie en Palestine

« MémoLab » est un projet créé avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le cadre des initiatives du décret relatif à la transmission de la mémoire. Le projet se destine à des jeunes entre 14 et 18 ans et se constitue d'un cycle de 5 séances de 2 heures chacune. Cinq classes de trois écoles secondaires de Bruxelles ont participé aux ateliers entre septembre et décembre 2021 : Athénée Royal Toots Thielemans (Molenbeek) ; Campus St Jean (Molenbeek) ; Athénée Royal d’Uccle 1.

Le projet a pour but d’offrir une occasion de développer la connaissance de différents contextes historico-géographiques et de faciliter la transmission des témoignages d’enfants victimes de crimes contre l’humanité. De plus, le projet se propose de stimuler une réflexion critique autour des concepts de la mémoire, de l’enfance et du conflit, ainsi que l’utilisation d’outils numériques, des sources audio-visuelles et des techniques d’écriture créative.

Les méthodes utilisées comprenaient des animations de groupe et une introduction au monde des jeux vidéo narratifs à travers le programme « Twine » . Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des travaux finaux réalisés au cours du projet, sous la forme d'histoires interactives de type « livre dont vous êtes le héros » (une par classe).

Une des histoires peut être « jouée » directement sur le site, tandis que les autres peuvent être téléchargées gratuitement au format html et lues dans tout navigateur.

Les travaux des deux classes du Campus de Saint-Jean ont principalement suivi les histoires de vie de mineurs dans des contextes de guerre contemporaine (par exemple, en Irak et en Palestine). À l'Athénée Royal Toots Thielemans, nous sommes partis des témoignages d'enfants soldats recueillis par Amnesty International, comme point de départ pour imaginer des scénarios fantastiques de détournement de la guerre.

Les productions des deux classes de l'Athénée Royal d’Uccle 1 ne sont pas définitives, mais font partie d'un projet plus vaste visant à créer un livre dont tu es le héros mêlant différents contextes historiques et géographiques. L'une des deux histoires met en scène un enfant à l'époque du Congo colonial, tandis que l'autre raconte l'expérience d'enfants kidnappés par des narcotrafiquants en Colombie.

Bonne lecture !

Ce projet est réalisé avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Marinette et Émilie

« MémoLab » est un projet créé avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le cadre des initiatives du décret relatif à la transmission de la mémoire. Le projet se destine à des jeunes entre 14 et 18 ans et se constitue d'un cycle de 5 séances de 2 heures chacune. Cinq classes de trois écoles secondaires de Bruxelles ont participé aux ateliers entre septembre et décembre 2021 :

Athénée Royal Toots Thielemans (Molenbeek) ;
- Campus St Jean (Molenbeek) ;
- Athénée Royal d’Uccle 1.

Le projet a pour but d’offrir une occasion de développer la connaissance de différents contextes historico-géographiques et de faciliter la transmission des témoignages d’enfants victimes de crimes contre l’humanité. De plus, le projet se propose de stimuler une réflexion critique autour des concepts de la mémoire, de l’enfance et du conflit, ainsi que l’utilisation d’outils numériques, des sources audio-visuelles et des techniques d’écriture créative.

Les méthodes utilisées comprenaient des animations de groupe et une introduction au monde des jeux vidéo narratifs à travers le programme « Twine » . Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des travaux finaux réalisés au cours du projet, sous la forme d'histoires interactives de type « livre dont vous êtes le héros » (une par classe).

Une des histoires peut être « jouée » directement sur le site, tandis que les autres peuvent être téléchargées gratuitement au format html et lues dans tout navigateur.

Les travaux des deux classes du Campus de Saint-Jean ont principalement suivi les histoires de vie de mineurs dans des contextes de guerre contemporaine (par exemple, en Irak et en Palestine). À l'Athénée Royal Toots Thielemans, nous sommes partis des témoignages d'enfants soldats recueillis par Amnesty International, comme point de départ pour imaginer des scénarios fantastiques de détournement de la guerre.

Les productions des deux classes de l'Athénée Royal d’Uccle 1 ne sont pas définitives, mais font partie d'un projet plus vaste visant à créer un livre dont tu es le héros mêlant différents contextes historiques et géographiques. L'une des deux histoires met en scène un enfant à l'époque du Congo colonial, tandis que l'autre raconte l'expérience d'enfants kidnappés par des narcotrafiquants en Colombie.

Bonne lecture !

Ce projet est réalisé avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

La guerre en Irak

« MémoLab » est un projet créé avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le cadre des initiatives du décret relatif à la transmission de la mémoire. Le projet se destine à des jeunes entre 14 et 18 ans et se constitue d'un cycle de 5 séances de 2 heures chacune. Cinq classes de trois écoles secondaires de Bruxelles ont participé aux ateliers entre septembre et décembre 2021 : Athénée Royal Toots Thielemans (Molenbeek) ; Campus St Jean (Molenbeek) ; Athénée Royal d’Uccle 1.

Le projet a pour but d’offrir une occasion de développer la connaissance de différents contextes historico-géographiques et de faciliter la transmission des témoignages d’enfants victimes de crimes contre l’humanité. De plus, le projet se propose de stimuler une réflexion critique autour des concepts de la mémoire, de l’enfance et du conflit, ainsi que l’utilisation d’outils numériques, des sources audio-visuelles et des techniques d’écriture créative.

Les méthodes utilisées comprenaient des animations de groupe et une introduction au monde des jeux vidéo narratifs à travers le programme « Twine » . Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des travaux finaux réalisés au cours du projet, sous la forme d'histoires interactives de type « livre dont vous êtes le héros » (une par classe).

Une des histoires peut être « jouée » directement sur le site, tandis que les autres peuvent être téléchargées gratuitement au format html et lues dans tout navigateur.

Les travaux des deux classes du Campus de Saint-Jean ont principalement suivi les histoires de vie de mineurs dans des contextes de guerre contemporaine (par exemple, en Irak et en Palestine). À l'Athénée Royal Toots Thielemans, nous sommes partis des témoignages d'enfants soldats recueillis par Amnesty International, comme point de départ pour imaginer des scénarios fantastiques de détournement de la guerre.

Les productions des deux classes de l'Athénée Royal d’Uccle 1 ne sont pas définitives, mais font partie d'un projet plus vaste visant à créer un livre dont tu es le héros mêlant différents contextes historiques et géographiques. L'une des deux histoires met en scène un enfant à l'époque du Congo colonial, tandis que l'autre raconte l'expérience d'enfants kidnappés par des narcotrafiquants en Colombie.

Bonne lecture !

Ce projet est réalisé avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

En bref

Des arts et de la culture pour tous !

Téléchargez nos publications

https://artsetpublics.be/wp-content/uploads/2021/11/regards-sur-les-musees-2021.pdf
https://artsetpublics.be/wp-content/uploads/2021/11/regards-sur-les-musees-2021.pdf

Abonnez-vous à nos newsletters !

Choisissez la ou les listes d’envoi auxquelles vous souhaitez vous inscrire*