Muséologie, médiation, numérique : critique et prospective

Du 26-03-2015 au 26-03-2015
  • Atelier et discussion Quel serait l’outil numérique le plus à même de renforcer les politiques de médiation culturelle, d’étendre et renouveler le public des musées et de les inscrire dans une dynamique contributive les replaçant au centre de la démocratie culturelle ? Il n’y a pas lieu de totémiser le numérique comme la solution miracle. Seule une mise en perspective critique de l’économie numérique, par les professionnels de la muséologie et de la médiation peut en favoriser un usage constructif au service de politiques muséales innovantes. Dans le sens d’une écologie d’une attention tournée vers les œuvres et le partage du sensible et pas au profit d’un marketing sans âme qui ne fait que marchandiser la culture. Lors d’une première table ronde à Louvain-la-Neuve, Arts&Publics et PointCulture, ainsi que leurs invités, ont mis sur la table une hypothèse de travail pour mettre en chantier, au niveau de la Fédération Wallonie Bruxelles, la création d’outils numériques de médiation explorant la relation aux œuvres, créant autour des musées des communautés d’amateurs échangeant sur leurs récits d’interprétations des œuvres et du musée. Dans cette optique, Arts&Publics et PointCulture s’impliqueraient dans le mode opératoire de réalisation de ces outils numériques. Pour faire avancer les choses, nous vous invitons à un deuxième atelier, à Bruxelles où nous présenterons de manière plus précise cette hypothèse de travail, en la replaçant dans une historique de la médiation culturelle et, de manière fine, dans une approche détaillée de la problématique du numérique. Avec François Mairesse, professeur à la Sorbonne… et Pierre-Yves Hurel, doctorant à l'ULG
  • Initié par la faculté d’architecture de l’ULB, le FabLabmobile permet de mettre à disposition les outils digitaux à des associations, écoles, lieux de formations... Version allégé d’un FabLab classique, il répond à une charte issue du Massachussetts Institut of Technology et se base sur un cours « How to make almost everything ». Ces FabLabs, comme lieux d’échanges de savoir-faire sur les nouvelles technologies, sont ouverts aux publics, indépendants ou impliqués dans de multiples types d’organisations. Ce sont des pépinières de créations organiques et très dynamiques. L’équipement de base d’un fablab est au minimum, une imprimante 3D,une CNC, une découpeuse laser,une découpeuse vinyl… Le fablab ULB,version fixe du fablabmobile permet aux étudiants architectes,aux étudiants de l’université et bientôt au public de se rencontrer et de travailler à leur projets personnels ou à des projets issus de rencontres.
  • Programme du jour :
  • 14h - 16h : Teste le FabLab
  • 16h - 18h : Discussion "Muséologie, médiation, numérique"
  • 18h - 20h : Vernissage de l'exposition, Grand Angle sur les Musées + Découvre Le FabLab 

Inscription : 02 737 19 60 / bxlcentre@pointculture.be ou sur Facebook : ici pour la rencontre professionnelle et ici pour le vernissage.