Public à l'Oeuvre

Depuis mars 2018, Arts&Publics investigue sur les possibilités de concrétisation du projet « Public à l’œuvre » (PAO) dans différents musées francophones. Et le programme s’annonce plutôt bien !

À l’initiative d’Arts&Publics, Mooss vzw et Cera, « Public à l’œuvre » consiste en une co-création entre des institutions d’art et leurs publics. La méthodologie participative développée par Mooss et utilisée pour mener à bien le projet a pour but de changer leur relation mutuelle de manière radicale et durable. À l’approche d’une grande évolution du rôle des musées au sein de la société, il s’agit de rapprocher les musées de leurs visiteurs et mieux comprendre leurs besoins pour pouvoir leur offrir une expérience de l’art de qualité. Suite au succès de l’exposition PAO (Reg’Arts décalés) présentée en 2016 au musée des Beaux-Arts de Charleroi, Arts&Publics, Mooss vzw et Cera se sont engagés dans la mise en place d’autres projets PAO sur le territoire Wallonie-Bruxelles.

Parmi les musées qui vont mener l’expérience dans le programme PAO 2019-2022, cinq se trouvent en Wallonie : le Musée de la Vie Wallonne, le MADmusée, les Musées de la Ville de Liège, le Pôle Muséal de la Ville de Mons, la Maison Tournaisienne en partenariat avec la Maison de Jeunes Masure 14, et deux à Bruxelles : La Fonderie et le Musée BELvue à Bruxelles. La motivation et l’en- thousiasme de ces musées dépassent les attentes initiales du comité de pilotage.

Participation maximale, diversité, innovation, partage, challenge et qualité…sont des mots clés pour construire le processus de cette riche et ambitieuse aventure citoyenne.

Les visiteurs en apprennent du musée en vivant l’envers du décor, et vice-versa. En effet, il s’agit également d’un apprentissage pour les musées, car les publics amènent différents points de vue qui leur sont propres qui, généralement, ne peut être connu qu’à travers des enquêtes ad hoc.

Aucune compétence particulière n’est requise pour participer à un projet PAO : les participants sont sélectionnés sur base de leur motivation. Jeunes, seniors ou simplement habitants du quartier... les participants vont se retrouver au coeur du processus de création qui s’étale sur environ 8 mois et qui inclut des workshops, des visites de réserves dans les musées, de réunions-ateliers, des prises de décisions communes et surtout la concrétisation de leurs idées.

Ce qui est intéressant dans PAO, c’est que « chacun est expert de quelque chose », comme le souligne Stefaan Vandelacluze, directeur de Mooss. Ainsi, la confrontation entre les experts du secteur muséal et les citoyens crée un magma d’idées innovantes, inattendues, out of the box.

De la conception à la réalisation, les groupes de participants prendront en charge chaque étape d’un projet propre à chaque institution. Par exemple, le Musée de la Vie Wallonne et le musée BELvue vont proposer la création d’une exposition tandis que le Pôle Muséal de Mons souhaite associer les montois à la création d’un tout nouveau musée dans le bâtiment de la Maison Jean Lescarts, en partenariat avec le monde associatif. La première exposition «Public à l’oeuvre» verra le jour au printemps 2019 au musée de Folklore de Tournai (la Maison Tournaisienne).

 

Pour en savoir plus sur les partenaires du projet : CERA et Mooss vzw

Pour en savoir plus sur les partenaires du projet : CERA et Mooss vzw