COFEE – Coding for Equality Education

COFEE (Coding for Equality Education) est un projet international d'animation pédagogique vidéoludique organisé entre la Belgique (Bruxelles) et trois pays d’Afrique : le Maroc, le Burundi et le Sénégal.

Mené en partenariat avec la direction générale régionale Brussels International, il s'appuie sur un programme d'ateliers de création de jeux vidéo axés sur la sensibilisation et l'éducation aux questions des inégalités dans ces trois pays. Ces ateliers s'adressent à des jeunes âgés de 14 à 18 ans dans les quatre pays.

Ainsi, nous espérons contribuer à une meilleure compréhension de l’objectif de développement (ODD) N°10 des Nations Unies de réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à un autre, le principal message étant qu’il n’y a pas de solution dans un pays s’il n’a pas de solution pour tous les pays. Autrement dit, il n’y a pas de solutions individuelles s’il n’y pas de solutions pour tous.

Ce projet s’intègre dans la mission générale d’Arts&Publics qui s’efforce d'améliorer l'accès à la culture des populations défavorisées en leur permettant d’accroître aussi bien leur capital technologique que leur capital social.

Déroulement du projet

Le projet COFEE s'organise en trois phases chronologiques :

- la prise de contact entre les jeunes et la sensibilisation à la problématique ;

- les séances de création de jeux vidéo ;

- la diffusion des réalisations (jeux créés et résultats).

Réflexion et sensibilisation

Au cours des deux premiers mois, les jeunes Bruxellois se connectent virtuellement avec des jeunes des trois pays cibles. Ils s'expriment et échangent sur leur compréhension de l'ODD N°10 pour ces pays et ce qu'ils en attendent.

Cette introduction au projet, encadrée par des chercheurs et étudiants sélectionnés auprès d'universités africaines (Sénégal, Maroc, Burundi), initie et nourrit les échanges entre les jeunes sur les thèmes qu'ils vont choisir pour les jeux vidéo.

Ces universitaires sont à nouveau sollicités au moment de la présentation des produits quasi finis afin d'évaluer la cohérence avec l'objectif. Cet échange entre chercheurs, étudiants et jeunes est une étape clé pour assurer la bonne connaissance des enjeux et valider les produits finis comme supports de communication et d'action sur les ODD.

Création

Pendant les six mois suivants, les jeunes des quatre pays travaillent chacun de leur côté sur la création des jeux vidéo destinés à illustrer les sujets choisis. Des rencontres virtuelles sont régulièrement organisées entre les différents groupes pour leur permettre d’échanger et de discuter de leurs réalisations.

Post-production et diffusion

Une fois terminés, les jeux sont soumis à un jury de sélection. Le jeu lauréat est alors développé avec l'aide d'un studio de production professionnel et fait l'objet d'une diffusion à grande échelle, en marge de l'Africa Code Week et dans les milieux associatifs.

Les résultats et réalisations du projet sont présentés lors d'un évènement de clôture, point d'orgue d'une large campagne de communication en ligne.