n.ai.ve [Romane Froment]

Avec « n.ai.ve », Romane propose un projet de réflexion, de médiation numérique et d’éducation aux médias autour d’une problématique de société.

À l’heure où les algorithmes régissent de plus en plus notre accès à l’information et face aux enjeux numériques et sociétaux de la crise sanitaire, le thème de la désinformation en ligne s’est rapidement imposé à elle.

En collaboration transversale avec des professionnel·le·s des disciplines mobilisées par la thématique, le projet se concrétisera par la mise à disposition d’un outil numérique accessible à tous. L’idée est donc d’apporter des solutions contre la désinformation en amenant le public à aiguiser son esprit critique et l’autonomie dans la compréhension des médias.

Romane aimerait intégrer les méthodes de l’intelligence artificielle à ce projet, car, d’une part, leur position est centrale dans la problématique, tant dans le camp des propagateurs de fake news que des fact-checkers, et d’autre part car elles soulèvent le débat de la place du numérique dans notre société et notre quotidien.

 


Après des études en arts plastiques et une expérience de bachelier en sciences biologiques, j'ai voulu remettre les pendules à l'heure en me réorientant vers un secteur qui me permettrait de relier ces deux grands domaines qui me passionnent. C'est ainsi que j'ai suivi la formation NUMBERS en médiation culturelle numérique chez Arts&Publics, qui se concrétise par ce projet en partenariat avec l'asbl.


 

Contactez Romane

Vous êtes intéressé·e par le projet ou vous connaissez quelqu’un·e qui le serait ? La thématique vous parle ou vous avez des questions ? Contactez Romane par e-mail via romane@artsetpublics.be.