L’éternel exode par David Banjy

À travers son projet « L’éternel exode », David Banjy, artiste-interprète originaire du Burundi, propose au public un récit de vie en trois actes, conjuguant une présentation biographique sous forme de conte, dans laquelle il retrace son histoire, son enfance africaine et sa trajectoire d’homme déraciné, une performance musicale et, enfin, un moment d'échange avec le public.

Accompagné par Arts&Publics dans le cadre du programme BAMBA XL, David peut s’appuyer sur une structure, des outils et des personnes-ressources qui l’aident dans l’écriture, dans la mise en scène, mais aussi dans sa recherche de lieux où se produire (en milieu scolaire ou via le secteur associatif).

En parallèle, David mène une recherche sur support pédagogique en résidence à l'Africa Museum (du 1er juillet 2019 au 31 juillet 200) pour nourrir son conte dans ses aspects historiques et généalogiques. Il travaille sur les collections de films et photographies. Il s'intéresse en particulier aux photos qui concernent le Burundi, en particulier à celles des membres de sa famille qu’il peut retrouver dans les archives.
 

Le sens de sa démarche
 

Chaque parcours de vie d’une personne est synthèse de multiples déterminations, d’interactions et des actions de la personne elle-même. Ainsi, chaque récit contient sous forme narrative des informations et des significations à des niveaux très divers de sa réalité.

La musique est un long voyage initiatique d’apprentissage continu qui lui a permis de donner un sens à son existence et de faire de belles rencontres.

Prendre soin de soi, trouver ses repères, acquérir et développer un esprit critique, vivre ensemble avec discernement et humanité, éviter les dérives dogmatiques et xénophobes, respecter les autres dans leur différence, faire preuve d’empathie sont ses principes conducteurs.

Nous venons de cultures différentes, pas pour se battre, mais pour travailler ensemble pour le bien-être commun.
[Citation inspirée par Sir George-Étienne Cartier]
 

« L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde », Nelson Mandela
 

Quelques mots sur David
 

Chanteur et bassiste de formation, David s’inspire des rythmes africains auxquels il ajoute des chants et des mélodies harmoniques infusées de jazz. Né au Kenya en 1974, il passe une grande partie de sa jeunesse au Burundi où il apprend à jouer de la batterie, du kembe et du nanga. C’est sur les rives du lac Tanganyika qu’il découvre la musique moderne.

Il quitte le Burundi à l’âge de 12 ans pour rejoindre la Belgique, juste après la mort de sa mère Regina Kanyange Mwambutsa (1935-1987), matriarche d’une fratrie de neuf enfants et fille du roi Mwambutsa Bangiricenge (1911-1977), avant-dernier roi de la dynastie ganwa qui a régné sur le pays pendant plus de trois siècles.
 

Le contacter
 

Le projet vous intéresse ? Vous souhaitez en savoir plus ? N’hésitez pas à contacter David par e-mail via david@artsetpublics.be ou par téléphone au 0486.73.49.60.