Budget participatif : on vote KiosKup !

Jusqu'au 3 février, les projets retenus pour le budget participatif 2021 de la commune d'Ixelles sont soumis aux votes des citoyen·ne·s. Parmi la trentaine de propositions en lice, nous avons forcément un gros coup de cœur pour KiosKup!, kiosque de promotion de l'agenda culturel et scène ouverte aux arts vivants à Ixelles, que nous accompagnons dans le cadre de notre programme de formation en médiation culturelle BAMBA. Votre soutien doit permettre au projet de franchir une nouvelle étape dans son développement après une année de lancement forcément perturbée.

Au total, 31 projets sont en lice pour le vote :

- 22 projets "Main à la pâte", qui seront mis en œuvre par les porteurs et porteuses de projets (budget max 2 500 euros) ;

- 9 projets "Main dans la main" mis en œuvre par les services communaux (budget max 25.000 euros).

Les projets ont comme thématique la culture, la cohésion sociale, le climat, l'environnement, la mobilité, le commerce, l'égalité et les droits humains,...

Les projets qui auront recueilli le plus de votes seront examinés par un jury composé de citoyen·ne·s tiré·e·s au sort et d'expert·e·s., qui désignera les lauréats. Les résultats seront dévoilés lors du conseil communal du 18 mars 2021.

Les porteurs et porteuses de projets "Main à la pâte" qui le souhaitent, lauréats ou non, pourront ensuite bénéficier d'une campagne de mobilisation citoyenne (possibilité de participer aux projets via du crowdfunding ou du bénévolat), dès le mois d'avril.

Vous pouvez attribuer votre voix à un ou plusieurs projets via la plateforme en ligne. Vous pouvez également voter via un bulletin papier à la Maison communale, salle des pas perdus, chaussée d’Ixelles 168, pendant la même période (de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h00, sans rdv).
 

Un budget participatif, c'est quoi ?
 

Un budget participatif (BP) est une politique publique destinée à inclure la société dans le processus d'allocation du budget public. Il a pour objectif d'impliquer les habitant·e·s et usager·e·s de la commune, le monde associatif et les collectifs dans l'affectation d'un budget défini, à travers la proposition d'actions, de projets, leur sélection et, suivant les cas, leur réalisation. Il s'agit d'un exercice concret de démocratie directe qui renforce la transparence de l'action publique.

À travers ce budget, la commune invite ses citoyen·ne·s à s'impliquer directement dans la gestion de celle-ci.