Videomuz, le projet qui va faire le Buzz?

Appel à candidatures – VidéoMuz, créons ensemble le jeu vidéo de demain !

Passionné de jeux vidéo ? Accro aux musées ? Simple curieux ? Rejoignez la communauté VidéoMuz et créons ensemble un jeu vidéo original, un prototype qui fera peut-être des petits !

VideoMuz c’est quoi ?

Le projet, initié par Arts&Publics et PointCulture, vous propose de créer un jeu qui réinvente le dialogue entre publics et musées, qui met en récit et explore de façon ludique les collections d’un musée, son histoire, son patrimoine, son personnel qualifié,…

Mais pas d’inquiétude, inutile d’être un pro des codes informatiques pour participer. La méthode de travail est collective et basée sur l’utilisation d’un logiciel qui ne nécessite pas de connaissances informatiques particulières. Vous serez coaché par un spécialiste des jeux amateurs (Pierre-Yves Hurel, chercheur à l’ULG).

Est-ce que j’ai le profil ?

De 16 à 77ans, du geek au mordu de musée, tout le monde est bienvenu ! Après tout, quoi de plus enrichissant que la diversité ?

Ça se passe où ?

L’Artothèque sera le théâtre de ce grand brainstorming. Ce nouvel espace muséal, qui a ouvert ses portes en avril denier, est le centre de réserve des collections communales de la Ville de Mons. Truffée de dispositifs technologiques, l’Artothèque propose un voyage interactif au cœur des 50.000 œuvres des collections communales montoises.

Et en pratique ?

Les ateliers seront organisés plusieurs samedis après-midi en 2016. La participation est gratuite.

Rendez-vous à la séance d’information organisée le 21 novembre prochain à 16h à l’Artothèque pour poser toutes vos questions !

Renseignements :

Adresse :

Artothèque 

Rue Claude de Bettignies, 1

7000 Mons

065/40.53.72

projetvideomuz@gmail.com

Comment s’inscrire ?

N’hésitez pas à vous inscrire via ce formulaire http://goo.gl/forms/ixGIsRJQTH

ATTENTION : Les inscriptions se clôturent le 20 décembre, le nombre de places est limité, ne tardez donc pas à vous inscrire.

Dès la clôture, le comité de pilotage se réunira et les participants seront informés dès janvier 2016.

 

VideoMuz, le projet qui va faire le buzz ?

Un jeu vidéo consacré à un ou des musées… Drôle d’idée ? En tout cas novatrice, comme l’ont imaginée ensemble Pierre Hemptinne de PointCulture et Jacques Remacle d’Arts&Publics.

« L’idée m’est venue en rencontrant Pierre-Yves Hurel, chercheur à l’ULg. Il m’a fait découvrir l’univers passionnant des communautés qui créent leurs propres jeux grâce à des logiciels open source, relativement faciles d’utilisation, n’impliquant pas la maîtrise du code informatique. J’ai été séduit par les réalisations qui rompent avec l’image du jeu développé par les blockbusters de l’industrie ludique et qui abordent de manière originale des questions politiques, économiques, sociales », raconte Pierre Hemptinne. « Et si on transposait cette pratique du jeu amateur dans l’univers d’un musée ?, nous sommes-nous demandé ; et nous avons imaginé comment créer un outil de médiation culturelle et faire découvrir les collections d’un musée sous un angle inédit », poursuit Jacques Remacle.

Restait à impliquer un ou des musées… PointCulture et Arts&Publics ont organisé deux tables rondes pour présenter ce projet, réunissant des experts, des artistes numériques, des représentants de musées ; puis ont lancé un appel à projet à des musées qui avaient manifesté de l’intérêt. « Les dossiers transmis étaient tous intéressants. Le choix s’est porté sur l’Artothèque de Mons qui présentait le plus de potentiel : des collections variées et largement numérisées, une équipe ouverte et preneuse de l’opération dans son ensemble, un conservateur en chef très impliqué… Mais les autres candidatures étaient très valables et nous pourrions imaginer d’autres collaborations si le projet se poursuit », souligne Jacques Remacle.

Au final, comment cela va-t-il fonctionner ? Un groupe de participants va être formé. Il réunira des visiteurs de musées, des amateurs d’âges et de profils différents, férus de technologie ou néophytes… Il y aurait, bien entendu, un dialogue avec les historiens d’art et les médiateurs, une immersion dans la dimension mémorielle et narrative des objets et documents. « L’essentiel serait vraiment d’activer l’esprit de l’amateur, qui met les mains dans le cambouis, et de ne pas faire prévaloir la position de l’expert qui sait, qui peut indiquer ce qu’il faut comprendre. Ensuite, à partir des manières subjectives d’interpréter les œuvres et grâce à l’accompagnement de l’animateur, un jeu serait inventé et réalisé. Un vrai jeu pour jouer et pour joueurs ! », assène le directeur de la médiation culturelle de PointCulture. Secret espoir des promoteurs : arriver à un produit qui soit une appropriation festive et conviviale du musée, non académique, n’hésitant pas à être un peu iconoclaste.

Intéressé ? L’appel à participation est sur le site des partenaires. Une séance d’information publique se tiendra le 21 novembre 2015 à l’Artothèque. Dix séances d’atelier se dérouleront à partir du 23 janvier 2016, à raison d’une par semaine. Le jeu sera présenté au public au printemps 2016 lors d’un événement. Alors, vous voulez jouer ?

Julien Romainville in Regards sur les musées – supplément au Soir- 31 octobre 2015

Leave a Reply