Tapis rouge pour Dany au Centre d’art de Rouge-Cloître

Bruxelles Le Centre d’art consacre une exposition au célèbre auteur de BD.

Olivier Rameau, Guerrières de Troy, Les Coquines… : autant d’albums qui ont marqué le monde de la bande dessinée francophone. Jusqu’au 20 avril, le Centre d’art de Rouge-Cloître propose de redécouvrir l’univers du dessinateur Dany autour d’une exposition ambitieuse qui retrace toute sa carrière.

Vincent Vanhamme, directeur du centre, ne cache pas son enthousiasme : “Nous sommes très contents ! Dany est un des grands de la BD. Il est incontournable”. L’auteur, lui, y voit une forme de consécration : “Je suis extrêmement flatté d’être exposé là-bas”.

Destinée à un public familial, l’exposition laisse de côté les dessins les plus osés, notamment Les Coquines. “Certains me disent : “Ah ! Tu exposes Dany ? Ca va être chaud. Mais non, on s’adresse surtout aux enfants” assure Vincent Vanhamme.

Au fil de l’exposition, le visiteur parcourt les croquis, les planches originales en noir et blanc, puis mises en couleur et peut ainsi mesurer l’éclectisme de l’artiste. Du monde onirique d’Olivier Rameau au réalisme d’Histoire sans héros, le travail de Dany n’a, en effet, rien de monotone.

Les Guerrières de Troie côtoient le Dracula de Transylvania ou les dessins publicitaires et des éditions du magazine Tintin auquel le dessinateur a participé dans les années 70. “Je me suis sans cesse diversifié. J’ai besoin de casser la routine, de me mettre en danger”. Le public découvrira aussi des planches de Rêves d’Istanbul, un album jamais traduit en français.

Le voyage est très présent dans le travail du dessinateur. Dany va chercher son inspiration aux quatre coins du monde : “Je fais presque cinq voyages par an. J’aime être l’étranger quelque part.” L’artiste n’envisage plus de se documenter sur un pays sans s’y rendre : “Parfois, la réalité dépasse la fiction et ça me plaît de ne pas savoir ce que je vais trouver au coin d’une rue.”

Celui qui a collaboré avec Greg, Arleston et Bob de Groot multiplie, aujourd’hui encore, les projets. Pas de répit, on l’a compris pour ce monument du 9e Art !

http://www.lalibre.be/regions/bruxelles/tapis-rouge-pour-dany-au-centre-d-art-de-rouge-cloitre-52fd9df63570516ba0bae9e1

Leave a Reply