Musée en Piconrue

Le Musée en Piconrue vous invite à voyager au cœur de la culture ardennaise par la découverte de son riche patrimoine matériel et immatériel.

Répartis sur plus de 1.500m², trois espaces d’expositions vous proposent des regards diversifiés et complémentaires sur l’Ardennais d’hier et d’aujourd’hui.

  • L’exposition permanente « Les Âges de la Vie. Naître, vivre et mourir en Ardenne » vous plonge dans la société traditionnelle ardennaise d’entre 1850 et 1950, au regard des grandes mutations qui l’ont fait entrer dans la modernité.
  • Osez frissonner dans la Maison des Légendes en découvrant l’histoire peu commune de six personnages fantastiques d’Ardenne : le chasseur sauvage, les quatre fils d’Aymon, le diable, le loup-garou, la fée et le nuton.
  • A partir de décembre 2017, une nouvelle exposition voit le jour autour des tableaux du peintre-paysan André Bosmans. Par la fourche, le pinceau et la plume, ce visionnaire nous laisse un témoignage poignant sur le monde rural et son évolution.

En famille, en individuel ou en groupe, le Musée en Piconrue est une expérience culturelle unique vouée à la transmission, au partage et à la rencontre.

Pour des informations complémentaires, rendez-vous sur notre nouveau site web www.piconrue.be et sur notre page Facebook.

Nos prochains événements :

  • Jeudi 9 novembre à 13h30 au cinéma de Bastogne : projection gratuite du film « On vivait ainsi ? » reprenant la collecte de 23 récits de vie et témoignages de citoyens de Bastogne, de ses villages et communes avoisinantes. De cette projection s’en suivra un dialogue intergénérationnel entre jeunes et moins jeunes.
  • Samedi 2 décembre : ouverture de l’exposition « André Bosmans – La fourche, le pinceau et la plume »

 

Trucs & astuces du Piconrue :

  • Entrée gratuite pour tous chaque 1er dimanche du mois !
  • Les avantages de devenir membre :
    • Entrées gratuites au musée
    • Invitation au vernissage de la nouvelle exposition temporaire « André Bosmans – La fourche, le pinceau et la plume » le 1er décembre 2017.
    • Accès aux bulletins trimestriels du musée.