Le “Gouvernance muséale mix” de Roland de Bodt

Roland de Bodt, chercheur et écrivain, a toujours été étonné que la gratuité fasse débat, au sein des musées. Cela l’étonne parce qu’il cultive, à ce sujet, les images naïves de son enfance. À ses yeux, une part importante du patrimoine des musées relève du domaine public. Donc ils ont vocation à être nécessairement gratuits, ouverts et libres d’accès pour une question de pratique démocratique.

Pour lui, ce n’est pas la gratuité elle-même, comme principe, qui pose problème, mais la gratuité considérée au regard des contraintes paradoxales auxquelles les musées doivent faire face dans leur gestion. Son petit opus cherche à rendre lisibles ces paradoxes : c’est le « Gouvernance muséale mix ». Vous le découvrez dans ce document intitulé Muserere.

Leave a Reply