Créer en groupe un jeu video sur le dialogue des cultures Participez ! Il reste quelques places

Arts & Publics lance un appel à participer à la création collective d’un jeu vidéo consacré au dialogue des cultures, c’est le projet « Rives d’Europe ». Curieux, gamer, artiste, travailleur culturel, cet appel est ouvert à la participation des personnes individuelles, de groupes constitués ou d’associations.
Les activités prévues se dérouleront d’août à décembre 2016. Dernier délai de candidature : 18 août 2016.

Thématique

L’inventeur du « Choc des civilisations » (The Clash of Civilizations,1993) aimait les roses, les figues, les oranges ; il buvait du café ou du thé, le matin à son petit déjeuner ; il mangeait volontiers dans le restaurant indien proche de l’université américaine où il enseignait ; il avait une bonne connaissance de la Bible et il avait aussi lu passionnément « L’Art de la guerre » du Chinois Sun Tzu, « La République » du Grec Platon et « Le Prince » de l’Italien Machiavel ; il avait pleuré en lisant « Guerre et Paix » du Russe Tolstoï. Son livre a été traduit dans plus de cinquante langues, pour être vendu dans le monde entier et il comptait ses droits d’auteurs avec des chiffres arabes. C’est le premier paradoxe : la culture de l’auteur du « Choc des civilisations » était fécondée de toutes les cultures des civilisations de l’humanité.

Au lendemain de la destruction d’Hiroshima (6 août 1945), la structure profonde de l’économie mondiale était fondée sur les industries de la guerre, de la surveillance et de la sécurité. La Guerre froide (1947 à 1991) n’a fait que renforcer la place de ces industries dans les budgets des États et des organisations gouvernementales internationales ; car le chiffre d’affaires de ces industries est principalement constitué de subventions et de commandes publiques. Les actionnaires qui s’enrichissent de ces industries mondiales sont africains, américains, arabes, australiens, chinois, européens, indiens, israéliens, libanais, nippons, russes, turcs, etc. C’est le second paradoxe : mondialisée, l’économie organise sa croissance sur la guerre des cultures.

Pour autant qu’on puisse en démontrer l’existence, chaque civilisation est bâtie sur une conception élevée de l’être humain, de sa valeur intrinsèque, de ses capacités multiples, de son expérience essentielle, de ses aspirations profondes à l’amour, au respect, à la dignité, au bonheur et à une vie commune pacifiée. C’est le troisième paradoxe : les cultures qui sont opposées par le « choc des civilisations » aspirent aux mêmes finalités humaines.

Ces trois paradoxes ont amené l’équipe d’Arts & Publics à concevoir le projet de construire un jeu vidéo pour déconstruire nos préjugés sur les cultures ; pour apprendre à vivre ensemble, si différents et si semblables, si semblables et si différents.

Conditions de participation

Nulle connaissance technique en jeu vidéo n’est requise. Il s’agit de créer un jeu ou une série de mini-jeux qui explorent le dialogue des cultures, à travers les siècles, et qui met en récit et en action de jeu une série de thématiques qui seront présentées et débattues collégialement entre les participants. La méthode de travail est collective et basée sur l’utilisation d’un logiciel qui ne nécessite pas de connaissances informatiques préalables ; il n’est pas absolument nécessaire d’être féru de numérique et la maîtrise du code n’est pas nécessaire. Une simple connaissance minimale de l’ordinateur suffira pour participer. Le dispositif pour les associations permettra leur participation via des ateliers en interne dans l’association et une représentation dans le groupe proprement dit, selon des modalités à définir en commun.

Les profils recherchés sont diversifiés : du geek au mordu de la thématique. En effet, la réussite dépendra de la diversité des ressources dans le groupe.   L’atelier peut aussi être un espace d’apprentissage. La constitution du groupe de travail s’effectue par inscription. Les places sont limitées et un jury sélectionnera les candidatures.

Déroulé des ateliers

Les ateliers seront menés par Pierre-Yves Hurel (ULg – Arts&Publics) et Maxime Verbesselt (Action Ciné Medias Jeunes) avec la collaboration de Roland de Bodt, chercheur et écrivain.

Phase 1 – Initiation
Du mercredi 24 au samedi 27 août 2016

Introduction-débat à la déconstruction du mythe du « choc des civilisations », la trame cachée des civilisations : après une présentation proposant d’aborder « Le jeu vidéo comme média porteur d’un message », les participants seront invités à analyser quelques jeux vidéo commerciaux bien connus des joueurs. Nous verrons ensemble comment ceux-ci délivrent leurs messages (politiques, moraux, artistiques, etc.) tant par leurs aspects narratifs que ludiques. Nous réfléchirons ensemble à des reconfigurations potentielles de ces jeux qu’il serait envisageable pour modifier leurs messages. Chaque journée sera structurée autour d’une thématique se trouvant à la jonction de la création vidéoludique et de la thématique : les parcours (etc.)

Les mercredi, jeudi et vendredi de 17h30 à 21h. Le samedi de 14h00 à 17h30.

Phase 2 – Formation et scénarisation
Les samedis de septembre et d’octobre 2016

D’une part, l’atelier de formation offre l’apprentissage technique de la programmation sur « Construct 2 », suivant une série d’exercices de création en partant des “genres” de jeux vidéo (plateforme, etc.). Apprentissage et mise en application d’idées qui auraient émergées dans la phase 1. Parallèlement, un travail de scénarisation sur les thématiques retenues, sur les mini-jeux, les récits et les actions de jeu, la rhétorique des jeux, etc. Selon l’état d’avancement des travaux des dates supplémentaires pourraient être convenues entre les participants.

Phase 3 – Réalisation
Du mercredi 2 au samedi 5 novembre 2016

Réalisation collective de mini-jeux en quelques jours, grande « game jam ».

Phase 4 – Présentation publique des résultats
Décembre 2016

Les jeux créés par les participants seront présentés lors d’un événement public en décembre 2016, à Bruxelles.

Inscription

Les candidatures doivent être introduites par mail en reprenant une courte note de motivation répondant aux questions suivantes :
– Quel est votre intérêt pour la question du dialogue interculturel ?
– Que savez-vous de la théorie du « Choc des civilisations » ?
– Quel est votre intérêt pour le jeu vidéo ?

La candidature reprendra les coordonnées complètes du participant : nom, prénom, adresse postale, adresse courriel, n° de téléphone, profession, âge. La date limite de candidature est fixée au jeudi 18 août à 17h. La volonté des organisateurs est de créer un groupe hétérogène représentant de la diversité bruxelloise.

Le jury se réunira le 19 et les candidats seront avertis de leur sélection dès le 22 août.

Infos et inscription : info@artsetpublics.be

« Rives d’Europe » est un projet de l’asbl Arts&Publics. Le projet « jeu vidéo » est mené en collaboration avec PointCulture, Action Ciné Medias Jeunes, Culture et Démocratie, le Centre bruxellois d’Action interculturelle.

Rives d’Europe – le Jeu vidéo est soutenu par le Service public francophone bruxellois – Cohésion sociale.

2 Responses to “Créer en groupe un jeu video sur le dialogue des cultures Participez ! Il reste quelques places”

  1. Raphael Loison

    Je suis intéressé par le suivi de ce projet.

    Reply

Leave a Reply